!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Transitional//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-transitional.dtd">Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue à Poudlard !


Le printemps laisse lentement place au début de l'été et tous les élèves sont soit en train de prévoir leurs vacances, soit de préparer leurs examens.
La chaleur commence à s'installer et de plus en plus de personnes se réfugient à l'intérieur pour chercher la fraîcheur des murs en pierre. Attention aux insolations !

PS : La direction souhaite rappeler aux élèves que la baignade dans le lac est dangereuse à cause du calamar géant, des strongulos et des sirènes. Vous avez chaud ? Prenez une douche froide.
Ouvrir



 

Partagez | 
 

 Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salazar Serpentard
Fondateurs - "Ensemble bâtissons et instruisons !"

Fondateurs -
avatar

Autres Comptes : Gwendall, Sigrid & Richard
Messages : 105
Age : 19
Localisation : Dans ma pièce secrète, en compagnie de mon fils.

La Pensine
Sang: Sang pur
Particularités magiques: Legilimens, Occlumens, Fourchelang,
Patronus: Serpent.

MessageSujet: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Mer 2 Oct - 14:32


Faire connaissance avec une partie de soi
Helena & Salazar

Salazar jeta un coup d’œil à son emploi du temps et remarqua qu’il avait les sixièmes années Serdaigle, Poufsouffle. Bon… cela devrait être assez calme à part l’autre débile qui allait encore pleurer dès qu’il lui faisait une réflexion. Ce gosse n’était pas possible, on ne pouvait rien lui dire ou cela se finissait en mélodrame ! Enfin… Comme il ne pouvait décemment pas virer ses élèves parce qu’il ne pouvait pas les sentir, ou sinon, il resterait qu’une poignée d’élèves dans ses cours. Et encore, quand il disait une poignée il était gentil.

Le problème c’est que comme il avait les Serdaigle et les Poufsouffle cette fois ci, il devrait se coltiner les Serpentard et les Gryffondor. Vraiment là, il y avait foutage de gueule ! Il avait pourtant exigé qu’il ne voulait plus de ces deux groupes ensemble, surtout les sixièmes années. Parce que qui disait Gryffondor sixième année, disait Gwendall Gryffondor et il savait que ce dernier chercherait à tout prix de déconcentrer sa maison. Tel père tel fils en même temps.

Et puis comme de toute façon personne ne l’écoutait quand il disait quelque chose, il ferait comme il voudrait. Après tout il était l’un des quatre Fondateurs alors il pourrait bien faire comme il l’entendait après, il ne faudra pas venir se plaindre.

Bon… qu’est-ce qu’il pourrait bien donner à ses ignares d’élèves… Quelque chose d’assez difficile qu’ils auraient du mal à réaliser naturellement. Il ouvrit son livre à la catégorie difficile et chercha une potion qu’il leur donnerait à faire avec joie. « La Goutte du Mort-Vivant » parfait ! Une potion très compliquée, et avec ça ils lui ficheraient sûrement la paix pendant les deux heures consécutives où il les avait.

Il prit ses affaires et sortit de son bureau pour se rendre dans la salle de cours. Il poussa la lourde porte de la salle et immédiatement, tous les bruits cessèrent. Heureusement pour eux en même temps. C’était une vielle habitude qui s’était instaurée. Dès qu’il entrait dans une pièce, les gens se taisaient. Et cela était aussi valable pour les adultes, sauf évidemment quelques exceptions comme Gryffondor et ses rejetons. Bref, revenons à ses élèves ici présents qui le regardaient avec des yeux de poissons fris.

« Vous allez me préparer un filtre de mort-vivante. Vous avez les deux heures, je vais marquer la recette ici, et vous devez vous débrouiller tout seul. Ce qui signifie aucune question et aucune aide de votre voisin de table. J’espère que vous avez tous bien compris car je ne répéterais pas. »

Après ce discours, il s’exécuta. Il s’installa à son bureau et les regarda faire ce qu’il leur avait demandé. Si c’était à refaire cette histoire d’école, il ne répondrait pas présent à l’appel. Il regrettait son choix mais le problème c’est qu’il était coincé ici. Mais heureusement, il espérait rattraper le coup avec sa Chambre des Secrets. Au moins cette fois-ci, les gens seraient obligés d’être de son avis.

Les deux heures passèrent et les résultats n’étaient pas très fameux. Comme il l’avait prévu. Il soupira devant la médiocrité de ses élèves mais il fut surpris en découvrant le chaudron d’Helena Serdaigle. Ce n’était pas si mal pour une première, c’était même tout à fait acceptable, presque parfait. Cette jeune fille semblait douée pour les arts de la potion. En même temps, elle devait avoir l’intelligence de sa mère. Quant à son père, il ne connaissait pas son identité et cela valait mieux car il aurait sûrement essayé de l’étriper. Il ne supportait pas qu’un autre homme que lui ait pu toucher Rowena.

« Bon très bien. Vous pouvez y aller, et estimez-vous heureux que je ne note pas vos travaux. Miss Serdaigle, veuillez rester quelques instants je vous prie. »

Il marqua une pause en attendant que les autres s’en aillent. Quand ils furent tous partis il posa de nouveau son regard sur le profil d’Helena. C’est fou comme elle ressemblait à sa mère. Mais il y avait tout de même quelque chose en elle qui était différent.

« Je tenais à vous féliciter pour votre potion. Votre mère doit être fière de vous. Avoir une fille aussi prometteuse c’est toujours glorifiant. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


_________________


« Protect my heart of your cruelty »
This is how I show my love. I made it in my mind because I blame it on my ADD baby. This is how an angel dies Blame it on my own sick pride Blame it on my ADD baby ©️ .bizzle


Dernière édition par Salazar Serpentard le Lun 23 Fév - 15:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autpsdesfonda.forumactif.org
Helena Serdaigle
I'm the master of my fate.

I'm the master of my fate.
avatar

Autres Comptes : Cassiopeia, Engharad, Arès & Arthémis
Messages : 22
Age : 23
Localisation : Poudlard

La Pensine
Sang: Sang mêlé
Particularités magiques: Fourchelangue
Patronus: Ornythorinque

MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Mer 4 Fév - 15:40



Faire connaissance avec une partie de soi. coeur 

Lorsque j'étais petite, je passais beaucoup de temps à imaginer mon père, tel que je voulais qu'il soit. Et puis en grandissant j'avais commencé à croire à cette illusion trop parfaite pour être réaliste. Seulement voilà, tout le monde doit affronter la réalité un jour ou l'autre, et moi j'ai décidé de ne plus vivre dans le mensonge. Je sais qui est mon père. Il est loin d'être comme je l'imaginais, mais c'est quand même celui qui m'a donné la vie et je veux qu'il sache que j'existe. Même s'il doit me détester, même s'il doit en vouloir à ma mère de le lui avoir caché, même si ce sera plus dur d'avoir deux parents sévères et connus plutôt qu'un seul, je tiens à aller jusqu'au bout. Pour me donner du courage dans le couloir menant à la salle de cours de Potion, je relis la dernière lettre que j'ai reçue de Richard. Il me dit qu'il est parti pour un mois en France pour faire des recherches sur des nouvelles races de dragons, mais qu'il reviendra vite. Ces mots, grattés avec soin sur le petit bout de parchemin, me donnent la force d'aller à l'encontre de mon avenir. Tout comme lui, je veux vivre l'aventure au lieu de la rêver.

Comme d'habitude, je m'installe seule au premier rang. Personne n'a le courage de se mettre au premier rang dans un cours mené par Salazar Serpentard. Seulement voilà, moi il ne me fait pas peur. Certes il m'impressionne un peu, mais il a quelque chose qui m'attire : son sang. Le même sang qui coule dans mes veines. Lorsqu'il pénètre dans la pièce, tout le monde se tait. Moi je ne parlais déjà pas à la base, je n'ai donc pas besoin de changer d'attitude en sa présence. Je l'écoute calmement faire son speech sur le cours d'aujourd'hui, puis je me met au travail. Ce n'est pas vraiment très compliqué comme travail, si on sait comment traiter les ingrédients et qu'on suit la recette à la lettre. Imperturbable, je ne me laisse pas déconcentrer par les élèves qui ratent leurs potions en râlant. Ne comprennent ils pas ? Plus ils s'énervent et plus ils perdent leurs moyens. La première qualité requise en potion c'est le calme absolu. Et ensuite, bien entendu, une concentration parfaite. A la fin des deux heures de boulot, le professeur passe dans les rangs et s'attarde au dessus de mon chaudron. Oui, c'est parfait, et donc ? Je ne vois pas ce qu'il y a d'étonnant là-dedans. Les autres élèves sortent et moi je reste. En fait, j'espérais un peu qu'il me garde plus longtemps. C'est là ma chance de faire mes aveux. Je hoche la tête à ses paroles, une petite grimace sur le visage.

« Honnêtement monsieur, je ne pense pas que ma mère fasse suffisamment attention à moi pour être fière de quoi que ce soit qui me concerne. »

Je baisse le regard, puis le relève pour croiser le sien. Je ne me sent pas le moins du monde intimidée par son côté autoritaire et froid. J'ai eu seize années pour m'y habituer, ma mère a le même. Je hausse les épaules et continue dans ma lancée.

« Je suppose que c'est déjà assez d'avoir un père qui reconnait ma vraie valeur. »

©️ one more time.

_________________

♥️ Helena & Richard ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salazar Serpentard
Fondateurs - "Ensemble bâtissons et instruisons !"

Fondateurs -
avatar

Autres Comptes : Gwendall, Sigrid & Richard
Messages : 105
Age : 19
Localisation : Dans ma pièce secrète, en compagnie de mon fils.

La Pensine
Sang: Sang pur
Particularités magiques: Legilimens, Occlumens, Fourchelang,
Patronus: Serpent.

MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Mer 4 Fév - 15:41


Faire connaissance avec une partie de soi
Helena & Salazar

« Honnêtement monsieur, je ne pense pas que ma mère fasse suffisamment attention à moi pour être fière de quoi que ce soit qui me concerne. »


Salazar ne fut que peu surpris par les paroles d’Helena. Il savait qu’elle était en manque d’amour maternel, peut être aussi paternel puisque personne ne connaissait son identité sauf Rowena évidemment. Et cela avait vraiment mis Salazar dans une fureur noire. Quand Rowena leur avait annoncé, à lui et aux deux autres Fondateurs, qu’elle attendait un enfant. Ils avaient tous été ravis sauf Salazar, ils l’avaient tous félicité, sauf Salazar. Il s’était simplement retiré dans ses appartements sans un mot pour quiconque. Il avait alors laissé échapper toute sa colère et sa peine. Pourquoi avait-il si mal ? Il n’en avait pas la réponse. Salazar était aussi extrêmement frustré de ne pas connaître l’identité du géniteur de la fille de Rowena. Il l’aurait bien tué pour avoir osé toucher Rowena. Lui-même n’avait eu le droit qu’à une seule nuit de passion avec la brune…

Comprenant qu’il s’était égaré un peu trop loin dans ses souvenirs, Salazar reporta son attention sur la jeune fille en face de lui. Détaillant avec minutie son visage. Elle était vraiment très belle. Il avait de la chance de l’avoir comme belle-fille, même si le mariage n’avait pas été encore célébré. Mais cela ne saurait tarder.

« Ne vous méprenez pas. Rowena est une femme… compliquée. Il marqua une pause, un léger, mais vraiment très léger sourire mélancolique vînt orner ses lèvres. Je suis sûr qu’elle vous aime, elle ne sait juste pas comment vous montrer son affection. »

Oui, il était plutôt mal placé pour parler. Mais Salazar ne pouvait pas se laisser aller à de la tendresse avec ses enfants. Il avait une réputation à préserver et surtout, il devait les élever convenablement, et faire en sorte qu’ils soient forts. Mais il aimait vraiment ses enfants et ferait n’importe quoi pour les protéger.

« Je suppose que c'est déjà assez d'avoir un père qui reconnait ma vraie valeur. »

Une lueur d’incompréhension brilla dans les yeux verts de Salazar. De quoi parlait-elle ? Rowena lui avait donc dit qui était son père ? Une colère sourde monta en lui. Rowena avait pourtant fait serment d’en rien ne révéler à personne sur lui, pas même à sa fille. Salazar était trop prit par sa colère pour se rendre compte que les mots de la belle brune lui étaient destinés. Il releva brusquement son regard vers le sien, quand il prit conscience de ses paroles. Insinuait-elle qu’il était son père ? Cela était impossible, Salazar avait déjà eu trois enfants hors mariage et Helena n’en ferait pas parti. Il ne pouvait pas l’être.

« Je… ne vois pas pourquoi vous dîtes cela. Si vous avez dans l'idée que je suis votre père, retirez vous cette idée de la tête Helena, elle est totalement absurde ! »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________


« Protect my heart of your cruelty »
This is how I show my love. I made it in my mind because I blame it on my ADD baby. This is how an angel dies Blame it on my own sick pride Blame it on my ADD baby ©️ .bizzle


Dernière édition par Salazar Serpentard le Lun 23 Fév - 15:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autpsdesfonda.forumactif.org
Helena Serdaigle
I'm the master of my fate.

I'm the master of my fate.
avatar

Autres Comptes : Cassiopeia, Engharad, Arès & Arthémis
Messages : 22
Age : 23
Localisation : Poudlard

La Pensine
Sang: Sang mêlé
Particularités magiques: Fourchelangue
Patronus: Ornythorinque

MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Jeu 5 Fév - 17:26



Faire connaissance avec une partie de soi. coeur 

Je ne sais pas vraiment ce que j'espérais en affirmant être sa fille. Ce n'est pas le genre d'homme à sauter de joie à l'idée d'être père, surtout avec une jeune fille à laquelle il a fiancé son fils le plus âgé. Peut-être que j'espérais qu'il me croirait sur parole et annulerait immédiatement le mariage en préparation, afin d'éviter le scandale d'une union incestueuse. Mais pour ça, il faudrait que Salazar Serpentard soit capable de faire confiance à quelqu'un d'autre que lui-même. Autant dire tout de suite que c'était mal parti. Mais même si je m'attendais à ce qu'il n'accepte pas la vérité, je n'imaginais pas ses paroles aussi dures et blessantes. Je ferme à moitié les paupières, comme si ce qu'il me disait m'était physiquement intolérable. Au fond, je crois bien que c'est le cas. Je connais la vérité, je n'arrête pas de hurler à l'aide, mais malgré le fait que tout le monde veuille bien m'écouter, personne ne semble vraiment vouloir m'entendre. Je soupire. Je n'ai plus le choix.

« Je peux prouver ce que j'avance. » Je dis en plantant mon regard droit dans celui de mon professeur.

Je prends une profonde inspiration et regarde autour de nous. Mon regard se pose sur un vivarium où un petit serpent plutôt venimeux paresse tranquillement. Je prends une nouvelle inspiration, encore plus profonde. Je n'ai jamais fait ça volontairement et surtout pas devant témoin. Et si ça ne fonctionnait pas ? Je m'approche du vivarium et repousse légèrement le lourd couvercle en verre. Les yeux mi-clos, je me mets alors à parler en Fourchelangue. Au début, il ne se passe rien, car je ne fais que chuchoter. Et puis, le serpent semble finalement percevoir mon murmure. Relevant la tête, il entrouvre la gueule pour laisser voir ses longs crochets remplis de venin. Absolument pas effrayée, je l'invite à sortir, ce qu'il fait volontiers. Calmement, je pose ma main sur le bord du vivarium et le reptile monte le long de mon bras. Du bout des doigts, je caresse ses douces écailles couleur émeraude. Un sourire s'étire sur mes lèvres et je tourne mon visage vers Salazar. Toujours en Fourchelangue, mais à voix plus haute, je déclare alors avec une fierté non dissimulée.

« Le sang de la maison Serpentard coule dans mes veines. »

Pendant ce temps, comme un petit animal de compagnie adorable, le terrible serpent se repose sur mes épaules, probablement content d'être réchauffé par mon corps.

©️ one more time.

_________________

♥️ Helena & Richard ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salazar Serpentard
Fondateurs - "Ensemble bâtissons et instruisons !"

Fondateurs -
avatar

Autres Comptes : Gwendall, Sigrid & Richard
Messages : 105
Age : 19
Localisation : Dans ma pièce secrète, en compagnie de mon fils.

La Pensine
Sang: Sang pur
Particularités magiques: Legilimens, Occlumens, Fourchelang,
Patronus: Serpent.

MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Lun 23 Fév - 15:26


Faire connaissance avec une partie de soi
Helena & Salazar

Salazar soupira légèrement, il n’aimait pas la tournure que prenait cette discussion. Il avait voulu féliciter la jeune femme pour son travail et voilà que la discussion prenait le chemin du sujet de la paternité d’Helena. Il avait un très mauvais pressentiment. Il ne pouvait pas être le père d’Helena. Rowena lui aurait dit ! Il devait y avoir une autre option, Helena se trompait. C’était certain.

« Je peux prouver ce que j'avance. »

Salazar haussa un sourcil sceptique. Quel genre de preuve pouvait posséder ? De son avis, aucune ni le convaincrait. Il ne croirait cette idée que si Rowena lui disait en face qu’il était le père d’Helena. Ce dont il doutait grandement. Pour lui il n’y avait aucune chance pour qu’il soit son père. Il observa la jeune femme s’approcher de son vivarium avec un œil attentif. Il ne savait pas ce qu’elle s’apprêtait à faire mais ce n’était sûrement pas une bonne idée. Ce serpent était assez dangereux et il n’aimait guère être déranger par une autre personne que lui.

Il allait la prévenir de d’éloigner mais il se stoppa en croyant entendre la jeune femme murmurer en Fourchelangue. Il devait se tromper il était impossible qu’elle puisse utiliser cette langue propre à sa famille uniquement. Pourtant elle haussa le ton et il entendit distinctement la jeune femme utiliser son héritage génétique. Elle se retourna lentement vers lui et il la regarda comme s’il la voyait pour la première fois.

« Le sang de la maison Serpentard coule dans mes veines. »

Au début Salazar ne répondit rien, son regard oscillant entre Helena et le serpent qui semblait avoir trouvé une nouvelle compagnie bien agréable. Son expression était neutre, il avalait difficilement ce qu’il venait de se passer. Se pourrait-il qu’Helena soit sa fille ? Sa naissance correspondait avec le moment d’intimité passé avec Rowena, mais elle lui aurait dit. Elle lui aurait dit que c’était sa fille. Néanmoins, il était certain qu’elle avait du sang de la famille Serpentard dans les veines. Mais était-ce nécessairement le sien ? Après tout, son frère avait toujours manifesté de l’intérêt pour Rowena, il avait même eut dans l’idée de la demander en mariage. Il était possible qu’il ait eut le droit d’avoir un moment d’intimité avec Rowena. Il sentit la colère affluée dans son sang à cette idée. Il avait toujours eut une relation difficile avec son frère, et cela ne risquait pas de s’arranger. Il se retourna et fit quelques pas jusqu’à son bureau sur lequel il s’appuya, fermant les yeux, essayant de se calmer. Il se retourna enduite vers Helena qui n’avait pas bougé.

« Il est indéniable que vous possédez le sang des Serpentard. Seulement, je doute qu’il s’agisse du mien. Qu’est-ce qui vous fait croire que votre mère et moi avons été amants ? Mon frère cadet a toujours suscité de l’intérêt pour Rowena, il est plus probable qu’il soit votre géniteur. Pensez-vous vraiment que votre mère vous aurait laissée épouser votre frère ? »

Son ton était froid, il ne voulait pas qu’Helena se fasse d’illusions, il ne voulait pas qu’elle pense qu’elle avait trouvé un père. Il avait déjà cinq enfants qui lui causaient bien du souci, il n’en avait pas besoin d’un sixième. Même si l’idée que Scamander soit le père d’Helena lui devenait de plus en plus absurde. Il est évident que Rowena et lui n’avaient jamais partagé ce à quoi Salazar avait eu le droit. Mais l’idée qu’Helena soit sa fille, bien qu’elle s’imprimait de plus en plus dans son esprit, le dérangeait grandement et le soulageait d’un autre côté. Son ego se félicitait de savoir que Rowena n’avait pas connu d’autre homme que lui.

« De plus, si j’étais votre père, j’ose croire que votre mère m’aurait prévenu dans ce cas. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________


« Protect my heart of your cruelty »
This is how I show my love. I made it in my mind because I blame it on my ADD baby. This is how an angel dies Blame it on my own sick pride Blame it on my ADD baby ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autpsdesfonda.forumactif.org
Helena Serdaigle
I'm the master of my fate.

I'm the master of my fate.
avatar

Autres Comptes : Cassiopeia, Engharad, Arès & Arthémis
Messages : 22
Age : 23
Localisation : Poudlard

La Pensine
Sang: Sang mêlé
Particularités magiques: Fourchelangue
Patronus: Ornythorinque

MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Sam 14 Mar - 14:11



Faire connaissance avec une partie de soi. coeur 

J'écoute sans l'interrompre le discours de mon père qui devient de plus en plus hasardeux. Plus les secondes s'égrainent et plus il apparaît que Salazar cherche surtout une raison de se défiler de son devoir paternel qu'autre chose. Je ne lui en veut pas, nombreux sont les enfants qui se sont greffés dans son héritage suite à de petites coucheries et plusieurs élèves pourraient désirer être du sang d'un fondateur de l'école. Mais moi je n'ai jamais rien voulu de tout cela, la popularité et l'argent ne m’intéressent que fort peu. Tout ce que je désire, c'est avoir un père - bien qu'imparfait - et me retrouver libre de mes fiançailles avec Engharad. Je ne désire pas l'épouser et jamais je ne m'y résignerai. Il est mon demi-frère, j'en suis certaine. Et mon coeur ne bat que pour Richard. Je mourrais si nous devions être séparés par un mariage arrangé. Qu'importe son sang, son rang, son nom, tant qu'il restera l'homme dont je suis tombée amoureuse. Je garde mon regard ancré dans celui de Salazar, bien déterminée à le convaincre. Un sourire s'étire sur mes lèvres, plus provocateur que réellement amusé.

« Ma mère n'avouera jamais que je suis votre fille. Elle a bien trop de fierté pour cela, vous le savez plus que quiconque. Mes fiançailles avec Engharad ne sont qu'une ruse pour vous éloigner de la vérité et être en paix. Elle ne laissera pas le mariage avoir lieu, ses projets sont tout autres, croyez moi. » Je dis sur un ton neutre.

L'idée d'être honnête me vient alors et je me demande si Salazar serait en mesure de comprendre mes motivations. je doute qu'il sache beaucoup de choses sur le véritable amour, mais je me dois d'essayer. j'aimerais qu'au moins un de mes parents accepte mes sentiments pour Richard. Après tout, c'est un homme très honorable, doué, viril et parfaitement à la hauteur de ce qu'on pourrait attendre d'un époux. Il prendrait soin de moi et de nos enfants, je n'en doute pas une seule seconde. Je finis par enfin baisser les yeux, fixant étrangement l'anneau à mon doigt qui scintille.

« Votre fils sera probablement le parti idéal pour une autre jeune fille au sang-pur, mais je ne conviendrai pas moi-même. Le même sang coule dans nos veines et mon coeur se trouve déjà épris d'un autre. » J'avoue avec difficulté.


©️ one more time.

_________________

♥️ Helena & Richard ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salazar Serpentard
Fondateurs - "Ensemble bâtissons et instruisons !"

Fondateurs -
avatar

Autres Comptes : Gwendall, Sigrid & Richard
Messages : 105
Age : 19
Localisation : Dans ma pièce secrète, en compagnie de mon fils.

La Pensine
Sang: Sang pur
Particularités magiques: Legilimens, Occlumens, Fourchelang,
Patronus: Serpent.

MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Mer 18 Mar - 15:31


Faire connaissance avec une partie de soi
Helena & Salazar

« Ma mère n'avouera jamais que je suis votre fille. Elle a bien trop de fierté pour cela, vous le savez plus que quiconque. Mes fiançailles avec Engharad ne sont qu'une ruse pour vous éloigner de la vérité et être en paix. Elle ne laissera pas le mariage avoir lieu, ses projets sont tout autres, croyez moi. »

Salazar était perplexe il ne savait plus qui croire dans cette histoire. Il détestait les mensonges et les cachotteries quand ce n’était pas lui qui les créaient. Peut être qu’Helena disait la vérité et auquel cas il devrait s’entretenir avec Rowena de toute urgence. Ou bien peut être était-ce Helena qui mentait pour ne pas épouser Engharad. Mais il ne croyait pas vraiment la jeune femme capable de faire cela. Il ne la connaissait pas bien, elle était simplement son élève. Mais il ne pensait pas qu’elle soit capable d’inventer tout cela. Surtout qu’essayer de manipuler Salazar Serpentard n’était pas quelque chose qu’il fallait faire à la légère. C’était même déconseiller si on voulait rester en vie. Mais le fait qu’Helena appartenait à la maison Serpentard venait d’être démontré quelques secondes plus tôt.

« Ou bien peut être est-ce votre ruse à vous pour ne pas te marier avec mon fils. Même si je ne crois pas vraiment à cette hypothèse. Et celle de me dire que vous êtes ma fille l’est encore plus. Vous savez, j’ai souvent eu la visite d’adolescents me disant que j’étais leur père parce qu’il leur en fallait un et que connaissant mon inclinaison pour la gente féminine, ils espèrent que peut être j’ai connu leur mère. Malheureusement pour eux, je sais qui sont mes enfants. Et je n’ai jamais pensé une seule seconde que vous pouviez être ma fille. Néanmoins, il est évident que vous avez des preuves suffisantes pour me convaincre que vous dîtes la vérité. »

Salazar alla s’appuyer dos à son bureau, assimilant la nouvelle doucement. Se dire qu’il avait conçu un enfant avec Rowena, avec son grand amour était une nouvelle des plus conséquentes. C’était incroyable, mais il fallait qu’il se fasse à l’évidence qu’elle disait la vérité. Il faudrait qu’il aille parler à Rowena au plus vite, et elle n’aurait pas intérêt à se dérober.

« Votre fils sera probablement le parti idéal pour une autre jeune fille au sang-pur, mais je ne conviendrai pas moi-même. Le même sang coule dans nos veines et mon coeur se trouve déjà épris d'un autre. »

Il releva doucement le regard vers elle. Alors comme ça elle en aimait un autre… Pauvre enfant, elle ne savait sûrement pas encore à quel point l’amour était sournois. Aimer c’était détruire, c’était souffrir. Espérait=elle son soutien en lui avouant cela ? Ou bien voulait-elle qu’il annule les fiançailles avec son fils ? Il est vrai qu’épouser son demi-frère était mal vu, seulement il faudrait qu’il en parle avec Rowena.

« Helena, c’est plutôt à votre mère que vous devriez rapporter votre amour pour un autre homme. Mais je ne puis rien pour vous, je peux seulement vous dire une chose. On épouse jamais qui on veut, l’amour dans un mariage est extrêmement rare. Il vaut mieux épouser quelqu’un que vous n’aimerez jamais mais au moins vous êtes sûre qu’il vous fichera la paix et que vous pourrez ce que bon vous semble. Je suis conscient que vous ne pouvez plus épouser mon fils maintenant que je sais que vous êtes ma fille, mais votre mère vous trouvera un autre époux et vous ne pourrez rien. Quand nos parents décident de nous marier il n’y a aucun moyen d’y échapper, je sais de quoi je parle Helena. »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________


« Protect my heart of your cruelty »
This is how I show my love. I made it in my mind because I blame it on my ADD baby. This is how an angel dies Blame it on my own sick pride Blame it on my ADD baby ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autpsdesfonda.forumactif.org
Helena Serdaigle
I'm the master of my fate.

I'm the master of my fate.
avatar

Autres Comptes : Cassiopeia, Engharad, Arès & Arthémis
Messages : 22
Age : 23
Localisation : Poudlard

La Pensine
Sang: Sang mêlé
Particularités magiques: Fourchelangue
Patronus: Ornythorinque

MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Jeu 19 Mar - 19:39



Faire connaissance avec une partie de soi. coeur 

Le fait que mon père accepte finalement son rôle me soulage un peu, même si j'appréhende intensément son entrevue avec ma mère, dont je n'ai pas trouvé bon de tenir au courant de mes projets révélateurs. J'imagine déjà les nombreuses manières qu'elle utilisera pour me punir sans pour autant aller trop loin. Elle estimera probablement être une bonne mère en agissant ainsi, alors qu'elle ne l'aura jamais été. La réaction de Salazar à l'annonce de mes sentiments pour un autre homme, en revanche, m'apporte une pointe d'inquiétude que je dissimule aisément sous de la curiosité. Je l'observe en silence et l'écoute me prévenir que la vie est cruelle et que je n'aurai jamais le choix d'épouser par amour, que je devrais faire comme lui ou comme ma mère et profiter de la liberté. Mais moi, je ne vois pas les choses ainsi. Leurs relations les ont rendus incapables de confiance, de compassion, de tendresse et de patience. Ils sont tous les deux là, à me dire comment je devrais régir ma vie, au lieu de régler le désordre qui régit la leur. Non mais écoutez les, les misérables, à essayer de m’entraîner dans leur malheur en feignant de s'y plaire. Qu'ils aillent au diable si c'est tout ce que mes rêves leur inspirent. Je fronce les sourcils et m'avance un peu vers mon père, afin qu'il puisse voir dans mes yeux noirs la même détermination qui brille toujours dans les siens. Un trait physique et de caractère dont j'ai hésité de lui.

« Ma mère n'a de ce rôle que le nom. Je ne lui permettrai pas de faire de ma vie le même cauchemar que la sienne. Quand à vous, vous n'êtes mon père que depuis deux minutes, aussi je vous saurai gré de garder vos conseils déplacés pour vous. » Je marque une pause, toujours sur un ton aussi glacial que calme. « Sachez qu'il n'existe au monde qu'une seule personne qui décidera de ce qui est bon ou mauvais pour moi, et cette personne se trouve être moi-même. »

Je n'avais jamais remarqué à quel point je pouvais ressembler à mon père, jusqu'à ce que je m'entende lui parler. Mon ton est froid, cassant, sinueux, déterminé. Le ton d'une véritable héritière de la maison Serpentard. Le serpent sur mes épaule, d'ailleurs, semble le sentir. Il se dresse face à mon père et siffle, menaçant. C'est assez surprenant puisqu'il se trouve être le sien. Faut-il qu'il ai senti quelque chose de vraiment spécial en moi pour se retourner ainsi contre son maître. D'un geste souple et délicat, je replace le reptile dans son vivarium où il s'enroule, parfaitement décontracté. Faisant ceci, je me rend compte que j'ai peut-être été un peu trop agressive envers mon père. Je n'ai pas envie qu'il me déteste aussi rapidement, alors que nous venons à peine de nous retrouver. Je me tourne donc vers lui, l'air atrocement mal à l'aise, les joues rosies par la honte.

« Je... Je vous demande pardon. Je n'aurais pas du vous parler ainsi. C'est simplement que je veux être libre de faire mes propres choix. J'estime être suffisamment mature et responsable pour ne pas avoir besoin que l'on me chaperonne. » Je dis doucement.


©️ one more time.

_________________

♥️ Helena & Richard ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salazar Serpentard
Fondateurs - "Ensemble bâtissons et instruisons !"

Fondateurs -
avatar

Autres Comptes : Gwendall, Sigrid & Richard
Messages : 105
Age : 19
Localisation : Dans ma pièce secrète, en compagnie de mon fils.

La Pensine
Sang: Sang pur
Particularités magiques: Legilimens, Occlumens, Fourchelang,
Patronus: Serpent.

MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Jeu 19 Mar - 22:25


Faire connaissance avec une partie de soi
Helena & Salazar

« Ma mère n'a de ce rôle que le nom. Je ne lui permettrai pas de faire de ma vie le même cauchemar que la sienne. Quand à vous, vous n'êtes mon père que depuis deux minutes, aussi je vous saurai gré de garder vos conseils déplacés pour vous. Sachez qu'il n'existe au monde qu'une seule personne qui décidera de ce qui est bon ou mauvais pour moi, et cette personne se trouve être moi-même. »

Salazar fut tout d’abord surpris par le ton de la jeune femme. Aucun de ses élèves ne lui avait jamais parlé de la sorte. Ses enfants non plus d’ailleurs. Ils avaient un réel respect pour lui. Elle nourrissait une telle rancune pour sa mère qu’il en était étonné. Il savait qu’elles avaient une relation un peu tendue mais pas à ce point. Cela lui fit un peu mal au cœur tout de même. Il observa Helena avec un air qui n’inspirait rien de bon. Il n’appréciait pas vraiment qu’elle lui parle de cette façon, ce n’est pas parce qu’il était son père qu’elle avait tous les droits, bien au contraire.  Mais elle lui rappelait lui-même avec ses parents dans sa jeunesse… Il se demanda comment il n’avait pas vu plus tôt qu’elle était sa fille. Il observa le serpent s’agiter avec un air dédaigneux. S’il pensait lui inspirer une quelconque crainte…

« Sache Helena, que c’est toi qui a commencé à me compter tes amours. Je ne t’ai posé aucune question. Crois-tu que cela m’intéresse de qui tu es amoureuse ? Je suis peut être ton père mais je ne le serai qu’officieusement. Je n’aurai jamais aucun droit sur toi, et je ne te serais d’aucune aide. Ta charge revient à ta mère exclusivement. »

Son ton était aussi froid que celui de sa fille. Il avait décidé de la tutoyer puisqu’elle était de sa famille, le vouvoiement n’était plus adapté. Il voulait lui faire comprendre que cela ne changerait rien, et qu’elle ne trouverait aucun soutient auprès de lui. Même s’il parlait à Rowena, elle ne voudrait rien savoir, elle pouvait être encore plus têtue que Godric parfois. Il l’observa remettre le serpent à sa place, et il vit apparaître un net changement de comportement. Elle sembla réaliser ce qu’elle avait fait précédemment.

« Je... Je vous demande pardon. Je n'aurais pas du vous parler ainsi. C'est simplement que je veux être libre de faire mes propres choix. J'estime être suffisamment mature et responsable pour ne pas avoir besoin que l'on me chaperonne. »

Il ne répondit rien dans un premier temps. Se contentant de l’observer. Il était vrai qu’elle possédait certains de ses  traits physiques. Helena était sa fille à ne pas en douter. Il se demandait comment elle vivait le fait de passer de fille unique à se dire qu’elle avait cinq frères et sœurs.

« Cela ira pour cette fois, Helena. Je ne te chaperonne pas, comme je te l’ai dit, ton avenir ne me concerne en rien, ta mère est la seule responsable. Je pourrai lui parler que cela ne changerait rien. Surtout que quand elle saura que nous savons tous les deux quel lien nous unis, les choses deviendront plus compliquées qu’elles ne le sont déjà. Je ne peux rien pour toi, j’en suis désolé. »

Il la laissa réfléchir un peu, faisant de même.

« Depuis combien de temps sais tu  que je suis ton père ? »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________


« Protect my heart of your cruelty »
This is how I show my love. I made it in my mind because I blame it on my ADD baby. This is how an angel dies Blame it on my own sick pride Blame it on my ADD baby ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autpsdesfonda.forumactif.org
Helena Serdaigle
I'm the master of my fate.

I'm the master of my fate.
avatar

Autres Comptes : Cassiopeia, Engharad, Arès & Arthémis
Messages : 22
Age : 23
Localisation : Poudlard

La Pensine
Sang: Sang mêlé
Particularités magiques: Fourchelangue
Patronus: Ornythorinque

MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Lun 11 Mai - 17:13



Faire connaissance avec une partie de soi. coeur 

Que je sois d'accord ou pas avec ce qu'il me dit, je me contente de hocher la tête en réponse aux paroles de mon père. Au fond, je le sais, il a raison. Ma mère ne le laissera jamais avoir la moindre influence sur moi, surtout pas concernant mes épousailles. Cela dit, cette révélation aura au moins un point positif : mes fiançailles avec Engharad vont être étouffées dans l’œuf. A cette pensée, s'ajoute celle de devoir prévenir Richard de la merveilleuse nouvelle. Cela va être à lui de faire un premier pas vers ma mère à présent, pour demander ma main avant qu'elle ne me promette encore à quelqu'un d'autre. Le ton froid de mon père ne me perturbe pas vraiment, dans le sens où je le connais suffisamment pour savoir que c'est là son état naturel. Je préfère ne pas faire de remarque supplémentaire, histoire de ne pas aggraver mon cas.

Heureusement, la minute d'après, le ton de Salazar s'adoucit légèrement et il me pardonne mon insolence. Je note l'aspect exceptionnel de cet instant et le grave dans ma mémoire. Mon étonnement grandit encore lorsque mon père s'excuse de ne pas pouvoir faire plus pour moi. Sérieusement ? Je n'attendais pas son aide. Même s'il est mon père depuis seulement un quart d'heure, il a toujours été mon professeur de potion. Je connais son caractère et ses habitudes. Jamais il ne s'excuse ni se montre doux. Peut-être que le fait d'être sa fille change la donne à ce point ? Mais j'en doute. Je me demande ce qui peut motiver un tel élan de bonté. Je préfère laisser cette intrigue de côté afin d'y songer à tête reposée. Sa prochaine question représente donc pour moi une parfaite opportunité de changer de sujet. Je fais mine de réfléchir, même si je sais déjà parfaitement ce que je vais lui répondre.

« Je crois que je l'ai toujours su, au fond de moi. Je n'en ai eu la certitude que lorsque le fourchelangue s'est déclenché. C'était il y a un an ou deux. » Je marque une pause. « Je pense que j'avais un peu peur de venir vous en parler avant aujourd'hui. » Je conclus avec un petit sourire.


©️ one more time.

_________________

♥️ Helena & Richard ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salazar Serpentard
Fondateurs - "Ensemble bâtissons et instruisons !"

Fondateurs -
avatar

Autres Comptes : Gwendall, Sigrid & Richard
Messages : 105
Age : 19
Localisation : Dans ma pièce secrète, en compagnie de mon fils.

La Pensine
Sang: Sang pur
Particularités magiques: Legilimens, Occlumens, Fourchelang,
Patronus: Serpent.

MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   Ven 15 Mai - 16:04


Faire connaissance avec une partie de soi
Helena & Salazar

« Je crois que je l'ai toujours su, au fond de moi. Je n'en ai eu la certitude que lorsque le fourchelangue s'est déclenché. C'était il y a un an ou deux. »

Salazar est assez surpris. Il l’observe silencieusement. Physiquement elle ne lui ressembla pas. Au niveau de son caractère il semblait il y avoir quelques similitudes entre eux deux. Mais tout le monde avait toujours soutenu l’idée qu’Helena était la fille de Rowena en tout point, et que les deux femmes se ressemblaient énormément. Ce que Salazar avait très bien pu constater par lui-même. Jamais il n’aurait pu penser qu’Helena soit sa fille, parce qu’il pensait que dans ce cas-là, Rowena lui aurait dit. Surtout qu’il lui avait posé la question quand elle était enceinte et elle s’était contentée de lui répondre sèchement qu’il n’avait pas été le seul homme à avoir partagé son lit. Cela l’avait énormément blessé et énervé mais il n’en avait rien montré, il s’était contenté de s’en aller sans rien ajouter. Et aujourd’hui on lui disait qu’Helena était bel et bien sa fille. Rowena lui avait menti pendant seize années et il n’allait pas la laisser s’en tirer comme ça. Il voulut demander à Helena pourquoi elle n’était pas venue lui en parler avant mais il eut sa réponse avant même de poser sa question.

« Je pense que j'avais un peu peur de venir vous en parler avant aujourd'hui. »

Il comprenait cela. Il n’était pas la personne la plus sympathique du monde et il avait l’habitude d’apeurer ses élèves. Si Helena était venue aujourd’hui, c’est qu’elle devait avoir une bonne raison. Peut-être ses fiançailles avec Engharad l’avaient précipitée dans sa décision. Il est vrai qu’être mariée à son demi-frère a de quoi faire réfléchir. Ils allaient devoir les annuler, il ne savait pas trop ce qu’en penserait Engharad mais il était sûr que son fils ne ferait pas d’histoires. Il s’occuperait de lui trouver une fiancée plus tard, ce n’est pas ça qui manquait. Epouser un fils Serpentard était une idée très alléchante pour les jeunes demoiselles, il en savait quelque chose.

« Dois-je comprendre que tu n’as plus peur aujourd’hui ? »

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________


« Protect my heart of your cruelty »
This is how I show my love. I made it in my mind because I blame it on my ADD baby. This is how an angel dies Blame it on my own sick pride Blame it on my ADD baby ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autpsdesfonda.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire connaissance avec une partie de soi | Salazar & Helena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout Ce Que Vous Pouvez Faire Avec De La Vaseline ?!
» Partie multi Victoria II
» TERMINÉ-Que faire avec une fille saoule ? (feat Ashlyn)
» En mission avec le caniche!
» Qui veut rp avec un grognon sans coeur ^^?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard, l'école de Sorcellerie :: Intérieur :: Sous-Sols :: Les Cachots :: Cachot du cours de Potions-
Sauter vers: