!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Transitional//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-transitional.dtd">Une simple discution? [PV Saly]
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue à Poudlard !


Le printemps laisse lentement place au début de l'été et tous les élèves sont soit en train de prévoir leurs vacances, soit de préparer leurs examens.
La chaleur commence à s'installer et de plus en plus de personnes se réfugient à l'intérieur pour chercher la fraîcheur des murs en pierre. Attention aux insolations !

PS : La direction souhaite rappeler aux élèves que la baignade dans le lac est dangereuse à cause du calamar géant, des strongulos et des sirènes. Vous avez chaud ? Prenez une douche froide.
Ouvrir



 

Partagez | 
 

 Une simple discution? [PV Saly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cedrella Lestrange
Personnel de Poudlard

Personnel de Poudlard
avatar

Messages : 30

La Pensine
Sang: Sang pur
Particularités magiques:
Patronus:

MessageSujet: Une simple discution? [PV Saly]   Dim 29 Sep - 18:03

Cette fois, Cedrella allait lui dire. C'est vrai, ce n'était pas si compliqué. Parler n'avait jamais été un problème pour elle. Bon, sauf dans certains cas. Certains cas comme celui dans lequel elle se trouvait. Mais elle allait le faire. C'est vrai! Salazar lui-même lui disait qu'elle était sa favorite. Et puis, on pouvait dire que leur histoire durait. Ce n'était pas une histoire de couple modèle ou même de couple tout court. Mais elle durait quand même depuis quelques temps. Et de ce fait, elle estimait avoir droit à un peu plus de temps.
Donc, Cedrella se dirigeait vers la salle des professeurs où elle espérait trouver son homme. Et en effet, alors qu'elle entrait doucement dans la salle, elle le trouva le nez dans ses affaires dont elle se moquait parfaitement. Elle se glissa derrière lui et attendit une réaction. Une réaction qui ne vînt pas puisqu'il ne la remarqua pas. Cedrella toussota donc un petit coup et eut droit à un regard. Ne riez pas, c'était déjà bien le connaissant! Avec Salazar, c'était tout ou rien... Cedrella le regarda dans les yeux en faisant légèrement exprès de rester près de lui. De toute façon, ils étaient seuls dans la pièce. Le regard déterminé, elle avait ce petit air irrité que Salazar avait l'air d'apprécier bien malgré elle.

-Il faut qu'on parle Salazar.

Bien entendu, il n'avait pas apprécié. Mais bon, Cedrella ne voulait pas s'arrêter en si bon chemin. Sauf que le problème était que Salazar avait des yeux magnifiques. Et puisqu'elle voulait jouer la femme ferme, elle le regardait dans les yeux. Cet homme était une torture permanente. Et pourtant elle l'aimait! À force elle devait être masochiste. Et elle l'assumait! Déjà moins assurée, elle essaya de reprendre contenance en se raclant la gorge avant de reprendre.

-Bon, euh, je voulais te parler de nous. Parce que ça fait un certain temps que ça dure et que j'ai toujours l'impression d'être un à côté. C'est à peine si on se voit encore.

Bon, ce n'était peut-être pas tout à fait vrai. Mais elle en avait assez de laisser sa place à Ravena. Même si techniquement parlant, Cedrella savait que Salazar passait plus de temps dans son lit que dans celui de sa femme. Mais quelle femme! Cedrella n'arrivait pas à la voir en peinture! Et puis Salazar n'était pas ce que l'on pouvait appeler un homme peu avenant. Il aimait avoir le choix, comme on dit. Sauf que Cedrella n'aimait pas ça.

-Alors je comprend que ta femme veuille te voir ou je ne sais pas ce qu'elle te demande, mais moi aussi j'aimerais passer un peu de temps avec toi...

Avec de tels propos, son ami et amant n'allait pas tarder à craquer... mais elle voulait aller au bout de son raisonnement. Cette fois, elle ne céderait pas. Cette fois, le regard de braise de Serpentard ne l'aurait pas. Cette fois, ses petites mimiques ne la feraient pas craquer. Et ne parlons pas des mains baladeuses qui risquaient de faire leur apparition à tout moment. Non, Cedrella ne se laisserait pas faire et elle aurait le dernier mot... mouais, pour tout vous dire, plus le temps passait, moins elle y croyait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salazar Serpentard
Fondateurs - "Ensemble bâtissons et instruisons !"

Fondateurs -
avatar

Autres Comptes : Gwendall, Sigrid & Richard
Messages : 105
Age : 19
Localisation : Dans ma pièce secrète, en compagnie de mon fils.

La Pensine
Sang: Sang pur
Particularités magiques: Legilimens, Occlumens, Fourchelang,
Patronus: Serpent.

MessageSujet: Re: Une simple discution? [PV Saly]   Ven 4 Oct - 21:05




Salazar & Cedrella



   



Une simple discussion?



Mais ce n’est pas possible enfin ! Les Gryffonodor étaient vraiment tous des crétins finis. Il mit un énorme T sur la copie de Gwendall Gryffondor. Certains y verraient de l’acharnement, mais non, cet élève était indéniablement crétin, comme son père. Evidemment, les gênes ça ne trompe pas. Il passa à la copie suivante énervée par le nombre d’idioties qu’il pouvait trouver dans les copies des rouges et or. Courage et Loyauté peut être mais Intelligence ça leur passe au-dessus. Il n’entendit même pas la porte s’ouvrir et se fermer, trop occupé à mettre de l’encre rouge partout sur les copies. Il faisait un effort incommensurable pour ne pas écrire des choses méchantes sur les copies des élèves. Il se contentait de mettre « incapacité à utiliser son cerveau, n’a rien à faire dans cette école ». Franchement, il était très indulgent. Il entendit enfin quelqu’un toussé et leva un regard sur la personne qui l’avait fait et il se retrouva nez à nez avec… Cedrella. Oulah, rien qu’à voir son regard cela ne présageait rien de bon pour lui.

-Il faut qu'on parle Salazar.

Oh non. Cela ne signifiait rien de bon. Premièrement parce que Salazar détestait parler et que cela allait vite l’ennuyer et deuxièmement, parce que Cedrella était une femme, et que les femmes parlaient pendant des heures et des heures et que cela était souvent inintéressant pour les hommes. Ah les femmes… Il fallait vraiment que quelqu’un invente un mode d’emploi ! C’était tellement compliqué, elles ne sont jamais contente etcétéra… Et puis il se doutait de ce dont Cedrella voulait lui parler.

-Bon, euh, je voulais te parler de nous. Parce que ça fait un certain temps que ça dure et que j'ai toujours l'impression d'être un à côté. C'est à peine si on se voit encore.

Dans le mille ! Et franchement, là il n’avait vraiment pas envie d’avoir cette conversation-là maintenant, ni jamais d’ailleurs. IL aimait gérer sa vie comme il l’entendait et il n’avait en aucun cas l’envie de justifier ses actes ou d’avoir à régler des comptes. Et puis là elle exagérait. D’accord elle était sa favorite mais il n’allait pas passer 24h sur 24 avec elle, et puis il était marié, il ne fallait pas qu’elle l’oubli. Il soupira discrètement.

« Je suis marié Cedrella, j’ai des responsabilités, et puis tu exagères aussi. »

Mais bon, il la connaissait, il savait que cela ne suffirait pas.

-Alors je comprend que ta femme veuille te voir ou je ne sais pas ce qu'elle te demande, mais moi aussi j'aimerais passer un peu de temps avec toi...

Et allez… Il fallait à tout prix qu’il trouve un moyen de faire cesse cette discussion. Il s’avança vers elle, et planta son regard vert émeraude dans le sien. N’oublions pas que Salazar était un parfait legilimens et qu’il savait ce qu’aimait Cedrella.

« Hum Hum… Tu m’en diras tant. Tu sais que j’aimerais être avec toi, mais… c’est compliqué. »

Salazar était aussi un excellent menteur et là, il fallait qu’il se serve de son talent pour se sortir de là.


_________________


« Protect my heart of your cruelty »
This is how I show my love. I made it in my mind because I blame it on my ADD baby. This is how an angel dies Blame it on my own sick pride Blame it on my ADD baby ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autpsdesfonda.forumactif.org
Cedrella Lestrange
Personnel de Poudlard

Personnel de Poudlard
avatar

Messages : 30

La Pensine
Sang: Sang pur
Particularités magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Une simple discution? [PV Saly]   Sam 5 Oct - 10:18

Cet homme causerait sa perte. Cedrella ne se voilait pas la face, cela ne servirait à rien. Mais que voulez-vous faire. Elle avait toujours su qu'il aurait une part de responsabilité dans ses problèmes futurs. Même si ce n'était pas directement. Bien qu'il ait quand même cherché les ennuis en continuant de la voir comme une partenaire sérieuse. Mais ça, ce n'était pas Cedrella qui allait s'en plaindre.
Donc une fois de plus, elle se retrouvait confrontée à ce regard perçant et tellement prenant qui finissait toujours par avoir raison d'elle. Ne la blâmez pas, ce n'était pas si simple de résister à Salazar Serpentard.

« Je suis marié Cedrella, j’ai des responsabilités, et puis tu exagères aussi. »

Oui, bah ça, elle le savait bien qu'il était marié. C'était justement pour cette raison que tout avait commencé. Parce que de son côté, Cedrella aurait très bien put rester des années sans rien tenter auprès de lui. Sauf qu'il y avait eut Ravena.. En plus Salazar ne l'aimait pas tant que cela. Et c'était ça le plus rageant. Qui est-ce qu'il venait voir quand quelque chose n'allait pas? Cedrella. Qui est-ce qu'il allait voir quand il était en colère? Cedrella. Enfin, la plupart du temps. Quand il le voulait bien... Le fait est qu'il n'allait pas chercher beaucoup d'aide et de soutient à sa femme. Alors que son amie et amante dévouée ici présente n'avait jusqu'à présent jamais fermé sa porte (ou même son cœur) devant Salazar.

« Hum Hum… Tu m’en diras tant. Tu sais que j’aimerais être avec toi, mais… »

Salazar s'était rapproché et la respiration de Cedrella s'était coupée quelques instants. Je vous rappel qu'au départ, elle voulait lui parler... pas lui sauter dessus. Il cherchait visiblement à la pousser à la faute. Non, vraiment, il était doué. Sauf que la fin de sa phrase vînt faire tomber la jeune femme de son nuage.

« … c’est compliqué. »

Les complications, toujours les complications. Cedrella finissait par croire que cet homme était un aimant à complications. Elle baissa la tête, visiblement déçue. C'était  un moyen comme un autre de lui faire comprendre... tout en évitant les yeux verts  qui la faisaient faiblir tous les jours un peu plus. Elle s'était appuyée sur la table qui était derrière elle (sans pour autant se reculer, il faut pas trop en demander) et soupirait de manière bien visible.

-C'est toujours compliqué avec toi.

Depuis le temps, elle le connaissait bien. Elle savait que si monsieur n'avait pas envie de quelque chose, il se débrouillerait pour le faire savoir. Et bien là c'était pareil. Il n'avait aucune envie de lui parler et lui faisait comprendre. Oui il la connaissait, mais ces choses-là fonctionnent dans  les deux sens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salazar Serpentard
Fondateurs - "Ensemble bâtissons et instruisons !"

Fondateurs -
avatar

Autres Comptes : Gwendall, Sigrid & Richard
Messages : 105
Age : 19
Localisation : Dans ma pièce secrète, en compagnie de mon fils.

La Pensine
Sang: Sang pur
Particularités magiques: Legilimens, Occlumens, Fourchelang,
Patronus: Serpent.

MessageSujet: Re: Une simple discution? [PV Saly]   Dim 1 Fév - 13:55




Salazar & Cedrella



   



Une simple discussion?



-C'est toujours compliqué avec toi.

Salazar soupira. Il ne savait pas encore comment se sortir de cette galère. Cedrella n’était pas complètement idiote, pas comme toutes ces donzelles qui gloussaient en le voyant. Cedrella était née Black même s’il avait dû se marier à cet imbécile de Lestrange. Néanmoins, il savait qu’il y avait certaines choses auxquelles elle ne résistait pas, lui en somme en toute modestie.

Il s’approcha tout doucement de la jeune femme, réduisant ainsi l’espace entre eux. Il fit en sorte qu’elle soit acculée à la grande table ornant la salle des professeurs et où ils faisaient leurs réunions toutes aussi débiles, surtout quand Godric prenait la parole. Celui là était vraiment débile… Il se demandait bien ce qu’il foutait là… parmi les quatre fondateurs. Quoique au niveau place, Helga n’avait pas non plus la sienne. Cette… sale sang-de-bourbe.

Salazar leva sa main droite et caressa doucement la joue de Cedrella, dans un geste qui se voulait tendre bien que Salazar gardait son cœur imperméable à cette femme. C’est vrai qu’il n’avait aucun sentiment amoureux pour elle. Certes, elle lui avait donné une fille, mais cette dernière s’était retrouvée dans la maison Serdaigle… Quelle déception, de tous ses enfants elle était sa plus grande honte.

« Tu le savais dès le départ Cedy. Ravenna n’est pas une épouse des plus charmantes à gérer, elle supporte très mal mes infidélités, et je dois tempérer les choses pour ne pas qu’elle porte atteinte à mes « bâtards » comme elle aime les appeler. Mais ne parlons pas d’elle, je suis avec toi là, non ? Pourquoi par Merlin perdons-nous notre temps dans cette conversation ridicule ? »

Il se pencha légèrement, allant chercher les lèvres de sa consœur avec les siennes. Lui donnant un baiser des plus charmeurs. Salazar réglait ses problèmes avec le sexe. C’était un fait, et personne ne l’en changerait. De plus, il savait que c’était ce que sa collègue voulait, en plus du fait qu’elle voulait qu’il soit amoureux d’elle, ce qu’il arrivait très bien à lui faire croire.

Le risque qu’ils se fassent surprendre était élevé, mais il s’en fichait, il espérait en fait être surpris par elle qu’elle le regarde avec les mêmes yeux que lui quand il avait appris qu’elle était enceinte…


_________________


« Protect my heart of your cruelty »
This is how I show my love. I made it in my mind because I blame it on my ADD baby. This is how an angel dies Blame it on my own sick pride Blame it on my ADD baby ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autpsdesfonda.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une simple discution? [PV Saly]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une simple discution? [PV Saly]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Go Habs Go - Simple Plan
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» La Dernière Maison Simple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard, l'école de Sorcellerie :: Intérieur :: Rez-de-Chaussée :: La Salle des Professeurs-
Sauter vers: